Interceptions routières et profilage racial

Interceptions routières et profilage racial

Description et objectifs:

Des chercheures, partenaires et étudiant.e.s de l’ODP mènent un projet de recherche visant à documenter la nature des interceptions routières de routine effectuées par des agents de la paix en vertu de l’article 636 du Code de la sécurité routière dans des quartiers ciblés de Montréal (St-Michel, Montréal-Nord), de la Couronne Nord (Laval, Repentigny, Terrebonne) et de la ville de Québec.

L’équipe de recherche vise à documenter l’impact disproportionné de ces interceptions sur les personnes noires et racisées (profilage racial), ainsi que les conséquences sur le plan individuel et communautaire. Ces conséquences sont d’ordre psychologique, socio-économique (liées à l’emploi et à la condition sociale), politique (sentiment d’appartenance ou d’exclusion; confiance dans la police et les institutions locales) et juridiques (liens entre ces interpellations et la violence policière et le processus de judiciarisation qui en découle). L’équipe de recherche s’intéresse tant aux conséquences vécues au moment de l’interception et de l’interaction avec le policier qu’aux séquelles subséquentes et aux effets à moyen et long terme de cette ou ces interactions.

******

Félicitations à Malorie Kanaan, étudiante au LL.M. à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa et membre étudiante de l’ODP qui fait partie des 25 finalistes du concours J’ai une histoire à raconter du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, CRSH #RécitCRSH. Visionnez sa capsule produite par Jurivision.ca sur ce projet!

État d'avancement:

En cours