Sandra Lehalle

Professeure agrégée, Département de criminologie, Université d'Ottawa

À propos:

Sandra Lehalle est directrice adjointe et professeure agrégée au département de criminologie de l’Université d’Ottawa. Ses travaux sur la détention et les diverses formes historiques et contemporaines de privation de liberté questionnent les frontières pénales, sociales et morales de l’utilisation et la légitimation du carcéral dans notre société. Elle détient un doctorat en Droit privé et Sciences criminelles de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, un Ph.D et une maîtrise en Criminologie de Université de Montréal ainsi qu’une maîtrise en droit, option carrières judiciaires et sciences criminelles de l’Université d’Aix-Marseille III.

Consultez le CV de cette membre chercheure

Consultez la page web de cette membre chercheure

Communications en lien avec l'ODP:

Lehalle, S. (2019). Les frontières de la sanction pénale : une porosité à sens unique? Colloque International «Penser les frontières, passer les frontières », Nantes (France).

Plamondon-Dufour, L. et Lehalle, S. (2019). L’entreprise pénale de mortification des proches des personnes incarcérées. 9ème Conférence nationale sur les perspectives critiques en criminologie et justice sociale, Brantford.

Garneau, B et Lehalle, S. (2019). Ion Scan Technology or the Expansion of Carceral Pains and Custodial Lifeworld to Prisoner’s Families. 9ème Conférence nationale sur les perspectives critiques en criminologie et justice sociale, Brantford.

Lehalle, S. (2017). Les sens et non-sens de la peine infligée aux proches de détenus. Colloque Les sens de la peine, Bruxelles (Belgique).

Lehalle, S. (2017). Les camps d’internement canadiens ou l’économie morale d’un profilage racial et politique. 7ème Conférence de Criminologie critique, Ottawa

Publications en lien avec l'ODP:

Garneau, B & Lehalle, S (2021). Carceral experiences and custodial lifeworld of prisoners’ families: The impacts of ion scan technology in Canadian prisons, Incarceration, 2 (2), 1-18, 50%, https://doi.org/10.1177/26326663211005251

Lehalle, S., Le ricochet carcéral chez les proches des personnes incarcérées, Criminologie, Volume 52, Numéro 1, 9-18 (2019)
https://www.erudit.org/fr/revues/crimino/2019-v52-n1-crimino04554/1059536ar/

Lehalle, S. (2019). Les sens et non-sens de la peine infligée à l’entourage des personnes détenues, in D. Bernard et K. Ladd (dir.), Les sens de la peine, Bruxelles : Presses de l’Université Saint-Louis, 32 p.

Kilty, J & Lehalle, S. (2019). Mad, Bad and Stuck in the ‘Hole’: Carceral Segregation as Slow Violence. In Daley, A, Costa, L. & Beresford, P (Eds.), Madness, Violence and Power: A Radical Anthology (University of Toronto Press ed.). Toronto, Canada.

Lehalle S., L’économie morale de la détention au Canada, Déviance et Société, Volume 40, Numéro 4, 477-495 (Médecine et Hygiène, Octobre 2016)

Projets:

Recherche sur le vécu des proches de personnes incarcérées au Québec et en Ontario

Recherche sur Résistance et Militantisme dans une ville carcérale : projet collectif qui vise à réunir les groupes communautaires pour identifier et localiser la violence carcérale locale dans une perspective abolitionniste afin de bâtir des alternatives sur le territoire algonquin non cédé d’Ottawa.

Création d’un site web de ressources pour les proches de personnes incarcérées au Québec et en Ontario

Publications

Sorry, No posts.

Doctorat, droit, UOttawa

Professeure agrégée, Département de science politique, ULaval

Doctorat, administration publique, ÉNAP

Doctorat, sociologie, ULaval.

Professionnelle de recherche, Observatoire des profilages

Professeure, Département des sciences juridiques, UQAM

Professeure, École de travail social, UQAM

Professeure associée, Faculté de droit, UOttawa

Doctorat, Études urbaines, INRS