Nos projets

Les travaux de l’Observatoire portent sur les pratiques et expériences de profilages ainsi que des moyens de lutte dans les secteurs de la police, de la justice, des services correctionnels, de la protection de la jeunesse, de la santé et des services sociaux, de l’aide sociale et de la migration.

Ses travaux s’organisent ainsi sous trois axes de recherche et d’action.

Documenter les pratiques de profilages à partir d’approches ethnographiques en utilisant des méthodes quantitatives, qualitatives et juridiques afin de saisir par le bas l’ampleur, les contours des pratiques de profilage, les caractéristiques des personnes profilées et saisir les processus systémiques et institutionnels qui les produisent. Cet axe permettra ultimement de développer une grille d’analyse et une stratégie de veille institutionnelle des profilages dans les secteurs étudiés.

Documenter l’expérience des profilages à partir de récits individuels (60), des récits collectifs (16), d’une étude du sous traitement policier dans des situations de victimisation (30 entrevues) et d’une commission populaire sur le profilage afin de dégager une grille ethnographique de repérage et de diagnostic des profilages et de créer un outil en ligne de signalement des profilages pour constituer une base de données fondée sur la science participative.

Documenter les moyens de lutte contre le profilage et agir en défense des droits à partir d’un répertoire analytique des moyens existants, d’une application mobile pour les personnes/communautés profilées pour les informer des profilages et des recours possibles, de la création de vignettes décisionnelles en réalité immersive et de formations dispensées auprès des acteurs qui font du profilage.

Categories

Nos récentes publications

Comité de suivi des appels à l’action de la Commission Viens

Comité de suivi des appels à l’action de la Commission Viens

Ce rapport est le premier que dépose le Comité de suivi des appels à l’action de la Commission Viens. Il vise à donner un aperçu de la mise en œuvre par le gouvernement du Québec des recommandations du rapport final de la Commission d’enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics au Québec: écoute, réconciliation et progrès (CERP), aussi connue sous le nom de Commission Viens.

Judiciarisation de l’itinérance à Montréal

Judiciarisation de l’itinérance à Montréal

La présente étude a permis d’analyser 50 727 constats d’infraction émis à Montréal entre 2012 et 2019 contre des personnes qui ont déclaré l’adresse d’un organisme en itinérance en vertu du règlement municipal c. P-1 concernant la paix et l’ordre et des règlements R-036 et R-105 de la STM. Les constats de l’étude sont multiples, mais ils renvoient tous à une aggravation de la situation en regard du profilage social exercé.